Planete psy

07 avril 2012

Certif

Voilà, il l'a fait.Je lui ai demandé ce certificat et il me l'a fait. Je l'ai envoyé en AR , soulagée sur le moment , avec la certitude d'accomplir quelque chose de vital, comme beaucoup de plaignant je pense .

Après seulement , revient l'anxiété : et si ...et si ...je n'étais pas entendue ? classé sans suite ...victime à vie en quelque sorte ...Ne pas tomber dans ce piège de la victimisation.

Ce qu'il faudrait c'est que j'arrive à ne plus avoir cette colère en moi .Avec le temps , quand je ne vivrais plus dans le même environnement , j'espère arriver à aller de l'avant .La colère c'est destructeur , pour soi surtout .

 

 

Posté par chreugnegneu à 08:40 - Commentaires [0]

04 février 2012

Brève d'analyse

Mes séances ont repris à raison d'une par semaine en face à face . Je lui ai demandé cela et il a dit d'accord .

Pour le moment je continue à lui parler des problèmes que j'ai en ce moment, je ne bifurque pas dans le récit de mon passé et dans ce qui par mon passé pourrait expliquer ce que je vis en ce moment .Nous travaillons plus à essayer de trouver une solution concrète qui ramènerai de la tranquilité dans ma vie .

L'autre jour je lui sors le comble de l'hystérie : " Je n'ai qu'à jouer à fond la carte de l'hystérie et ça devrait le faire" , ouaif , il a rigolé et je comprends pourquoi .

Posté par chreugnegneu à 08:47 - Commentaires [0]
17 décembre 2011

De la culpabilité

Toujours aussi mal , je téléphone.Il est presque 9h du matin , je me dis qu'il n'a pas encore commencé de travailler donc que je ne gênerais pas trop ou au mieux je tomberais sur son répondeur : "Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de ....psychanalyste à ..., je suis absent pour le moment , vous pouvez laisser vos coordonnées et je vous rappelerais dès mon retour."

Il est là et il décroche .Je ne prends même plus la peine de me présenter vu qu'il reconnait ma voix .Je pose d'emblée une question , et sa réponse est :- je ne comprends pas .

OK, je me lance dans une explication pour qu'il comprenne le désarroi dans lequel je me trouve .

Lui -Je ne vois pas ce que je peux vous dire de plus 

Il a compris ...

-Je peux vous faire un certificat médical mais, comme je vous l'ai déjà dit ,cela peut être à double tranchant.

Je sais , je sais .Cela me mets en colère , j'en pleure de rage au téléphone .

-Cela serait le comble qu'en plus je sois obligée de leur verser des indemnités !J'en ai marre de cette ville de merde et de ces cons pervers !On m'a encore forcé la porte de mon garage !( il soupire)Je ne suis pas allée porter plainte , pour perdre encore 3 heures , non! Je m'excuse de vous emmerder avec tout ça.Je suis fatiguée.Je vais trouver un moyen pour vous dédommager.

Lui - Non , c'est inutile , ca va .Il est bientôt 9heures , je vais aller travailler et vous aussi .

Moi- Oui , j'y vais , au revoir. 

Je raccroche sans attendre sa réponse.

Joyeuses fêtes de Noël , je sais ce que je vais me souhaiter pour l'année à venir .

 

Posté par chreugnegneu à 07:11 - Commentaires [0]
01 décembre 2011

De la procédure

Je téléphone à mon psy et commence à m'annoncer lorsqu'il m'interrompt par un -Oui ! assez ferme que j'interprète par le fait qu'il a reconnu qui j'étais à ma voix.Je ris et poursuis par mon nom et lui dit que j'ai juste une question à lui poser.Il répond sur un ton ferme :-attendez! .Je l'entend fixer le prochain rendez-vous de la personne qui se trouve avec lui puis il en prend congé .

Ma question , que je formule ainsi : -Est-ce que je peux vous citez ...est-ce que vous pensez que je peux vous citez si je porte plainte ?

-Je pense que non, dans la tête des gens quand on cite le terme psy cela n'est pas favorable .Je peux vous faire une lettre type en citant ce que vous m'avez dit .

J'insiste - Cela dépend de ce que vous direz sur moi !

- Vous savez que la déontologie m'interdit de dire quoi que soit , hormis ce que vous , vous m'avez dit de votre vérité . Après ce sont les avocats entre eux  et leurs  manoeuvres plus ou moins perverses et là dedans je suis très mauvais alors voyez avec votre avocat.

Je le remercie et raccroche.

J'ai téléphoné à mon avocat pour annuler le rendez-vous de demain.Les tortionnaires restent libres et je suis en colère et je souffre .Intenter une action en justice est long, épuisant et je n'ai pas la force de vivre cela en plus des emmerdes qu'ils me font au quotidien en toute impunité .Vivement que je parte vivre ailleurs .Cette attente est interminable.Certains jours je me dis que je vais tout lacher et aller vivre à l'hotel , mais je ne peux pas , il faut tenir .

 

 

 

 

Posté par chreugnegneu à 18:15 - Commentaires [0]
20 novembre 2011

Symptôme

  Comme je suis quelqu'un d'assez tenace ou persévérant,j'ai fini par l'obtenir cette séance ! Rendez-vous fut donc pris pour 12h15 .A peine installée sur le fauteuil , il m'est arrivée un truc étrange ...et je n'en comprends toujours pas trop la signification .Je ressentis de forts picotements dans la gorge , je me mis à saliver et à déglutir, à tousser et je pensais : connerie de symptômes d'hystérique !Pendant que j'étais en train d'essayer de faire passer ce vilain symptôme, mon analyste restait assez décontracté : -quelque chose de difficile à avaler ? Tout en répondant -oui , j'essuyais une larme , essayant de parler mais ma voix était enrouée.Ce fut finalement sa réaction à cette peine refoulée , un soupir de compassion ,qui débloqua  ma parole .

 

Posté par chreugnegneu à 07:35 - Commentaires [1]

03 novembre 2011

La lettre

Le transfert c'est de l'amour disait Lacan . Oui probablement ,c'est  une forme d'amour .Comme de toute façon l'amour c'est un truc qu'on n'arrive jamais à bien définir , il se mouillait pas trop Lacan en disant cela. 

J'ai écrit à mon psy ...pour changer .Je savais qu'il n'y répondrait pas, cette lettre était écrite dans l'urgence .Il ne pouvait me recevoir because vacances et moi et moi et moi...avec mes soucis et ma colère et personne pour m'entendre ...ben merde !Me restait l'écriture et le dessin , la sublimation comme le disait Freud .J'avais envie , besoin d'exprimer certaines choses et après avoir hésité à contacter un autre psy , j'ai choisis cette solution pour palier à , au manque de Mon psy .

PA210312

 

Posté par chreugnegneu à 17:53 - - Commentaires [0]
08 mai 2011

dessin

    Cette nuit j'ai eu une grosse insomnie, je dors mal en ce moment .L'anxiété me tient éveillée.
J'avais écrit à mon psy, juste un dessin avec une invitation pour un vernissage .Attendais-je réellement une réponse de sa part, comme il me l'a dit par la suite? Je ne le sais toujours pas .

arno 

 

Posté par chreugnegneu à 11:05 - - Commentaires [0]
01 mai 2011

En mai

Aujourd'hui c'est la fête du travail , et c'est dimanche .

Je vais de temps en temps encore voir mon analyste, de manière très sporadique.Je téléphone comme s'il y avait quelque urgence à lui parler  d'un soucis qui me préoccupe ou de quelque difficulté passagère , passagère voilà , ce n'est qu'un passage vers un ailleurs et cela peut être angoissant de vivre en fait .

Hier c'était le vernissage d'une exposition à laquelle je participe.Ambiance sympathique et assez décontractée mais j'avais du mal à être à l'aise .J'étais enthousiaste d'être au milieu d'artistes amateurs mais aussi inquiète quant à la légimité de ma présence parmi eux.Le doute, le doute qui m'assaille comme souvent .Je n'y laisse rien paraître et adopte une attitude assez hautaine pour m'en défaire mais il est là avec son florilège de questions: est-ce ma place?, suis-je une artiste de valeur?, mon travail est-il signifiant?, il y a t'il quelque résonance chez un autre?Tant de travail encore  avant de me sentir en harmonie avec mes désirs. 

Posté par chreugnegneu à 09:23 - Commentaires [0]
31 janvier 2011

Nouvelle année

J'ai envoyé une carte pour souhaiter la bonne année à mon ancien psy .Banale comme démarche, enfin je pense qu'il y a pas mal d'ex-analysants qui le font..

Le plus surprenant a été , non qu'il me réponde, mais la joie que cela m'a fait de lire sa carte de nouvel an.Pas si facile de ne plus être dans une relation analytique .Heureusement , il le sait car il en a l'expérience .J'en étais presque attristée ensuite de savoir que cette joie ne s'adressait probablement pas à lui .

J'ai arrêté de fumer, j'ai exposé des toiles dans une galerie , je me suis inscrite dans une association de peintres.Beaucoup de nouveautés , alors pourquoi est-ce que je n'en ressens pas une grande joie , pour moi ?

 

Posté par chreugnegneu à 22:00 - Commentaires [1]
15 septembre 2010

De la difficulté d'aller

J'écoute souvent de la musique via internet, de flânerie en flânerie j'arrive sur cette chanson de Linda Lemay : "Le diplomé" http://www.youtube.com/watch?v=luKf0v0y4us .

Tout comme lorsque je parle, le cheminement de mes choix musicaux n'est pas anodin.De la difficulté de se dire : vas-y.Maintenant que j'en connais un petit peu plus sur mon histoire pour l'avoir retravaillé , malaxé, passé à la moulinette pour en affiner le grain et la rendre moins rugueuse ,il m'arrive dans certaines situations de me rappeler des instants de séance.C'est ce que j'appelerai avoir une expérience analytique .Bon et après ? cela change t'il le réel de celle-ci ?Non.Je me dis : merde, ce qui était élaboré en séance était vrai.Pourquoi merde?Peut-être parce que je préfèrerais que cela fut faux, que cela soit une pure construction de mon psychisme.N'empêche qu'il y a des coïncidences sacrément surprenantes dans les agissements de proches.

Parfois j'aurais envie d'y retourner et puis quelque chose me retiens, une petite voix qui me fait me rappeler ce que j'ai vécu en séance et qui me fait changer d'avis.

Accepter ses choix, c'est pas toujours facile ,enfin pas pour moi.Le doute reste présent mais c'est bien aussi d'avoir un peu de doute.

Posté par chreugnegneu à 08:39 - Commentaires [1]