01 décembre 2011

De la procédure

Je téléphone à mon psy et commence à m'annoncer lorsqu'il m'interrompt par un -Oui ! assez ferme que j'interprète par le fait qu'il a reconnu qui j'étais à ma voix.Je ris et poursuis par mon nom et lui dit que j'ai juste une question à lui poser.Il répond sur un ton ferme :-attendez! .Je l'entend fixer le prochain rendez-vous de la personne qui se trouve avec lui puis il en prend congé .

Ma question , que je formule ainsi : -Est-ce que je peux vous citez ...est-ce que vous pensez que je peux vous citez si je porte plainte ?

-Je pense que non, dans la tête des gens quand on cite le terme psy cela n'est pas favorable .Je peux vous faire une lettre type en citant ce que vous m'avez dit .

J'insiste - Cela dépend de ce que vous direz sur moi !

- Vous savez que la déontologie m'interdit de dire quoi que soit , hormis ce que vous , vous m'avez dit de votre vérité . Après ce sont les avocats entre eux  et leurs  manoeuvres plus ou moins perverses et là dedans je suis très mauvais alors voyez avec votre avocat.

Je le remercie et raccroche.

J'ai téléphoné à mon avocat pour annuler le rendez-vous de demain.Les tortionnaires restent libres et je suis en colère et je souffre .Intenter une action en justice est long, épuisant et je n'ai pas la force de vivre cela en plus des emmerdes qu'ils me font au quotidien en toute impunité .Vivement que je parte vivre ailleurs .Cette attente est interminable.Certains jours je me dis que je vais tout lacher et aller vivre à l'hotel , mais je ne peux pas , il faut tenir .

 

 

 

 

Posté par chreugnegneu à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur De la procédure

Poster un commentaire